Pesticides : rassemblement « coquelicots » vendredi 6/9/19 à 18 h 30 devant la mairie de Meylan.

Un enjeu citoyen, face à des décisions publiques & européennes molles. Les pesticides tueurs d’abeilles et de biodiversité sont aussi de sérieux perturbateurs endocriniens. La liste de ces derniers est longue, et ils sont tous à combattre…

A L’heure où Santé publique France alerte sur la présence de ces polluants du quotidien dans l’organisme des Français Bisphénols, phtalates, parabens, éthers de glycol, retardateurs de flamme bromés, composés perfluorés (PFC), « qui sont souvent des perturbateurs endocriniens ou des cancérigènes, avérés ou suspectés », et où malheureusement la commission européenne est beaucoup trop laxiste, c’est «  la mobilisation des citoyens, des villes et des territoires qui doit prendre le relais dans la lutte contre les perturbateurs endocriniens » comme le dit la secrétaire d’Etat Brune Poirson elle même.
Les villes peuvent courageusement prendre des arrêtés municipaux pour interdire l’usage des pesticides dans certains périmètres, quitte à assumer des contentieux. Elles peuvent signer la charte d’engagement vers « Zéro pesticides dans nos villes et nos villages ». Elles peuvent aussi et surtout engager dès aujourd’hui des actions pédagogiques municipales, sur les pesticides, et les perturbateurs endocriniens. C’est ce que demandent les Verts de Meylan.

Jean Claude DEFRESNNE Président, Marc NOUVELLON, Vice Président, Marie Odile NOVELLI, Conseillère municipale écologiste de AIMeylan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *